Historique de la coopération

Le conseil municipal a placé les relations étrangères parmi ses préoccupations premières afin de développer des coopérations décentralisées avec des communes et des associations étrangères.

La Commune d’Ahfir venait de se doter le 12/09/2003 d’un nouveau conseil municipal et déjà dans l’agenda figurait le nom de Madame Halima Boumediene la député européenne pour une visite de travail convenue le 30/09/2003. Au cours de sa visite un projet concernant la réhabilitation du réseau d’assainissement liquide de la ville d’Ahfir lui a été présenté en vue d’une proposition de financement par l’union européenne.

Dans le cadre de cette politique le président a représenté la commune d’Ahfir et la province de Berkane au 13ème sommet de l’organisation des villes Arabes qui s’est tenu au Soudan entre le 14 et 17 Février 2004. Il a participé de même au congrès fondateur de la nouvelle organisation mondiale « Cités et Gouvernements Locaux Unis » à Paris entre le 2 et 5 mai 2004.

Il faut souligner que la commune d’Ahfir adhère à des organisations mondiales telles que : la Fédération Mondiale des Cités Unies, l’union internationale des villes et autorités locales et l’organisation des villes arabes.

Participation à la première rencontre de coopération (Séville-Nador) à Séville le 15 et 16 mai 2008.

La rencontre, sous le thème « Nador : Région des opportunités » a été initiée pour le conseil provincial de Nador et s’inscrivait dans le cadre des relations bilatérales entre Séville et Nador. C’était une opportunité pour le Président de la Commune d’Ahfir de tisser des liens avec les responsables espagnols dans l’optique d’intégrer la ville d’Ahfir dans la coopération Nord-Sud, sachant qu’Ahfir se situe à 100 Kilomètres de Nador.

Coopération avec les associations étrangères

Cordoue

L’association des chantiers sociaux d’Ahfir a joué un rôle primordial pour faciliter les prises de contact entre la commune d’Ahfir et les responsables du centre de coopération de Cordoue (C.IC BATA). Lors d’une visite à Cordoue du président de la commune d’Ahfir en Février 2005 un centre d’artisanat a été retenu comme priorité.

Le 29 Août 2005 une rencontre s’est tenue à la municipalité d’Ahfir entre les responsables de CIC BATA et le conseil municipal, une visite qui s’est achevée par un accord initial concernant le projet.

Coopération décentralisée entre la Commune d’Ahfir et la Mairie d’Hérouville Saint-Clair

Suite à une volonté émanant de ressortissants Ahfiriens à Hérouville Saint-Clair, la Mairie d’Hérouville a envoyé une délégation dans la région orientale pour envisager un futur partenariat de coopération décentralisée avec une ville répondant au profil proche d’Hérouville à savoir les villes d’Ahfir et de Zaio. Le 27 Août 2008, Ahfir a accueilli la dite délégation composée de deux maires adjoints et deux conseillers municipaux. Après un échange fructueux, une séance de travail a abouti à une volonté commune de poursuivre une relation bilatérale.

A l’issue de cette séance, une visite des sièges d’associations d’Ahfir et de quelques lieux mémorables tels que le jardin Mohammed V et l’école Abou al Alaa qui est l’établissement le plus ancien dans la province de Berkane a permis de montrer un aperçu historique de notre ville et les potentialités en matière de développement humain et associatif.

La délégation à son retour en France a rédigé un rapport sur la mission exploratoire dans l’Oriental, et elle a fait part de sa décision le 17 novembre 2008. Le dossier de la commune d’Ahfir a retenu l’attention de la délégation française et le conseil municipal a choisi la ville d’Ahfir à l’unanimité.

La signature de ce nouveau partenariat de coopération décentralisée a eu lieu le 31 janvier 2009 à Hérouville Saint-Clair et le 21 février 2009 à Ahfir.

En 2009, notre projet s’est intitulé « Apprendre à se connaître et à travailler ensemble ». Quatre missions ont eu lieu durant l’année, dont les deux signatures officielles.

En octobre 2009 s’est déroulé le 1er échange culturel dans le cadre du « Salon international de peinture de Beauregard » dont la nation invitée était cette année le Maroc. Deux peintres originaires d’Ahfir ont participé à cet évènement durant 10 jours. Enfin, en novembre, une mission comprenant trois élus de la municipalité d’Hérouville s’est rendue à Ahfir pour rencontrer le nouveau Président de la ville  M. Mimoun MANSOURI et faire le point sur les projets 2010.

Par ailleurs, la création des deux associations d’amitié, « Amitié Hérouville Saint-Clair/Ahfir » en France et « Amitié Hérouville » au Maroc sont en bonne voie.

 

Rencontres des coopérations décentralisées œuvrant dans l’Oriental auxquelles la commune d’Ahfir a participé :

L’Agence Régionale de Coopération et de Développement de Champagne Ardenne (ARCOD-CA) et l’Institut français d’Oujda (IFO), se sont attachés à contribuer depuis 2006 à l’animation du réseau des coopérations décentralisées françaises œuvrant dans l’oriental. C’est ainsi qu’en février 2006 une première réunion s’est tenue, définissant précisément cette notion de réseau, doublée d’une journée de présentation du programme franco-marocain d’appui à la décentralisation (PAD- Maroc).

En février 2007, une centaine d’associations françaises et orientales relevant des territoires ayant des coopérations décentralisées avec la région s’étaient réunies pour envisager des actions communes.

 

La troisième réunion du 23 et 24 octobre 2008 qui était soutenue par l’Agence de Développement de l’Oriental, la région Champagne-Ardenne et l’Ambassade de France, en concertation avec la Wilaya a donné une ampleur accrue à cette initiative. Elle s’inscrivait dans les perspectives euro-méditerranéennes et concernait directement la région. Ainsi des invitations sont adressées à la Belgique, l’Allemagne, à l’Espagne et à l’Italie. Enfin une Charte des coopérations décentralisées a été signée par certaines des délégations.

Pour mieux cerner les attentes de la région, trois thèmes transversaux sont proposés :

§  L’eau, un bien collectif, un lien social

§  L’économie de la connaissance, une voie d’avenir pour l’Oriental

§  Valoriser la relation homme/territoire.

Les premières assises de coopération décentralisée de l’oriental organisées par le conseil régional les 17 et 18 Février 2011

Une centaine de participants ont pris part, les 17 et 18 février 2011, aux premières assises de la coopération décentralisée de l’Oriental, à Oujda. Ils sont venus d’Afrique, d’Espagne, des Pays Bas, d’Italie et de France.

  

M. Mimoun MANSOURI recevant la délégation de la Mairie de Nanterre .


فرنسي عربي

Mentions légales